A- Les différentes nuisances sonores

            Depuis les 30 dernières années, des chercheurs ont pu constater que la pollution sonore augmentait, cela est dû a divers facteurs. Premièrement à la mondialisation, qui a entraîné un trafic marin plus dense, ce qui a engendré une hausse du bruit ambiant sous-marin. Puis à la production de gaz et de pétrole (plates formes pétrolières) qui augmentent le niveau sonore ambiant sous-marin. Ainsi que les études sismiques qui se perfectionnent après chaque catastrophe, et qui contribuent de ce fait à la plus grande des pollutions du bruit ambiant sous-marin. Et enfin les sonars militaires et scientifiques qui émettent environ 220 dB.

            Ces pollutions sonores produites par l'Homme, émettent des fréquences similaires a celles des cétacés. L'utilisation de ses fréquences à forte intensité rend ses sons audibles à plusieurs centaines de kilomètres.

            Ci-dessous un tableau qui propose d'observer les similarités entre les fréquences min et max émises par différents agents de la pollution sonore sous-marine et des cétacés ainsi que la distance d'émission de ces fréquences.

 

TYPE

Fréquences   min (en Khz)

Fréquences   max (en Khz)

Distance   d'émission des fréquences

POLLUTION   SONORE

 

 

 

Navires   de guerres

0,007

0,5

Centaines   de Km

Bateaux   de plaisance

0,07

5

Dizaines   de Km

Radars

2

6

Centaines   de Km

Prospections   pétrolières

0,01

0,3

Centaines   de Km

LES   CÉTACÉS

 

 

 

La   baleine bleue

0,12

0,39

Centaines   de Km

La   baleine à bosse

0,2

8

Dizaines   de Km

Le   cachalot

0,1

30

Dizaines   de Km

Le   dauphin

0,8

24

Centaines   de Km

La   baleine franche

0,02

0,5

Centaines   de Km

Le   narval

0,3

18

Centaines   de Km

L'orque

1,3

18

Centaines   de Km

La baleine   grise

0,2

2

Centaines   de Km

 

            Par l'intermédiaire de ce tableau, on observe que certaines fréquences émises par les navires de guerres, les bateaux de plaisance, les radars, ou encore les prospections pétrolières  sont susceptibles d'interférer au sein des communications entre les cétacés, ainsi parle-t-on de pollution sonore.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site